La tradition littéraire d'Ogier le Danois après le treizième siècle : permanence et renouvellement du genre épique médiéval

par Emmanuelle Poulain-Gautret

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de François Suard.

Soutenue en 1999

à Paris 10 .


  • Résumé

    La tradition litteraire d'ogier le danois temoigne d'une longevite exceptionnelle, et d'un corpus particulierement varie. Outre qu'elle a suscite une continuation en decasyllabes et deux remaniements ( en alexandrins puis en prose), la chevalerie osier, chanson de geste du debut du xiiie siecle a inspire plusieurs auteurs, de la fin du moyen age au debut de la renaissance adenet le roi jean d'outremeuse, francois habert), a ete adaptee dans la bibliotheque universelle des romans au xviiie siecle et fait partie du catalogue de la bibliotheque bleue jusqu'a la fin du xixe siecle. L'etude de l'oeuvre permet donc d'interroger le devenir du genre epique apres le moyen age: pourquoi lit-on des textes derives de chansons de geste, comment les ecrit-on? apres avoir determine les conditions de production et de consommation, l'horizon d'attente qu'impliquent es differentes versions, et defini le cadre generique de reference, l'etude s'attache tout d'abord a histoire de la forme epique (structure, procedes litteraires, instance narrative), facteur decisif de la transformation du genre. Dans un deuxieme temps, l'analyse de la thematique des oeuvres permet de mesurer la relative stabilite de la place accordee a la guerre et a la religion, en depit d incertitudes ideologiques croissantes, et malgre le developpement d'un merveilleux d'origine celtique qui ne doit rien a la tradition epique. La derniere partie est consacree a la representation des personnages : l'etude des figures du pouvoir montre que l'interrogation politique portant notamment sur les rapports entre le roi et le heros, son bras arme, demeure un des soucismajeurs de ces textes. Le role nouveau joue par les compagnons du heros, ainsi que l'application partielle de procedes romanesques dans l'elaboration de celui-ci revelent d'autre part les influences qui travaillent le genre, sans pourtant le denaturer completement. Au total, il apparait que c'est precisement le caractere communautaire et patriotique de la legende qui assure la survie de cellefortei'nitt6. ~wres jus(lu'au bout'le texte reste epl(lue~ meme sous une ^ parfois s^srcette pennanence qu1 cause sa perte quand le genre cesse de satisfmre

  • Titre traduit

    The literary tradition of Ogier le Danois after the thirteenth century : permanence and renewal of the medieval epic genre


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par H. Champion à Paris

La tradition littéraire d'Ogier Le Danois après le XIIIe siècle : permanence et renouvellement du genre épique médiéval


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 514 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 147 ref.

Où se trouve cette thèse ?