Tocqueville, Jefferson, Burke : les révolutions américaine et française

par Patrick Thierry

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Didier Deleule.

Soutenue en 1999

à Paris 10 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    On a voulu preciser les rapports et les representations mutuelles des revolutions americaine et francaise, en s'appuyant sur tocqueville, jefferson, burke, le pre♭ mier entretenant des rapports contrastes avec les suivants. Le debat est en partie determine par le modele anglais (1688) et son inapplicabilite a la france et oppose exceptionnalite et universalite. Les pensees politiques de burke et jefferson peu♭ vent d'abord offrir une certaine proximite (theorie de l'empire britannique) puis s'ecartent en raison du rapport du second a la revolution francaise, qui permet de comparer les deux declarations (droits de resistance, de propriete, revision periodi♭ que de la constitution). La revolution francaise est analysee de maniere hetero! gene par les trois : necessite inevitable, processus mal conduit, aberration histori♭ que, l'atheisme de celle-ci amene a examiner le rapport entre esprit de religion et de liberte. Burke recourt enfin a des categories esthetiques pour essayer de domi♭ ner un phenomene inintelligible. La reflexion s'acheve donc sur un triple examen du rapport du sublime a la politique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 323 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 148 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 99 PA10-153
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MMc 320
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.