L'imaginaire cosmologique de Ronsard

par Anne-Pascale Pouey-Mounou

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean Céard.

Soutenue en 1999

à Paris 10 .


  • Résumé

    Dans la perception qu'a ronsard de l'ordre et du mouvement des mots et des choses, l'imaginaire du desordre semble constitutif de son art poetique. Son attitude a l'egard des representations cosmologiques du xvie siecle est etudiee dans les oeuvres a travers un reseau de notions structurantes et polysemiques. Une premiere partie envisage la notion de "propriete" qui, dans le monde et le langage, suppose l'ordre et aussi un mouvement perturbateur, mais parfois revelateur. L'ecrivain s'approprie les systemes et les mots en les detournant pour mieux reveler les choses. En interrogeant les signes, il s'interroge sur ses conquetes d'artiste. Une seconde partie etudie la polysemie de l'idee de "milieu", ou interferent constamment les notions de mediation, d'equilibre et de melange, avec leurs incertitudes qu'il faut accepter pour recreer le mouvement de la vie dans une action feconde. Une troisieme partie confronte ce choix au desir de perfection formule par ronsard. Le poete recherche non l'ideal mais un accomplissement dans le monde et dans le temps ; et l'art peut esperer se fondre parmi les realites heroiques ou quotidiennes ainsi transfigurees. Ronsard exploite ainsi la cosmologie non comme topos, ni comme systeme, mais comme un langage exprimant une quete poetique qui admet le desordre en son principe, comme un risque assume et comme la condition, parfois, d'un accomplissement poetique.

  • Titre traduit

    Cosmology and imagination in Ronsard's works


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 809 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 734 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 99 PA10-143 (1-3)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.