Justice sociale et efficacité économique : John Rawls et l'économie politique

par Cyrille Rouge-Pullon

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Arnaud Berthoud.

Soutenue en 1999

à Paris 10 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La philosophie depuis l'antiquite ne s'est que peu penchee sur le domaine de l'economie, et reciproquement, l'economiste se fait rarement philosophe. L'ouvrage de john rawls, theorie de la justice, rompt avec cette tradition et s'est en quelques annees, impose comme un classique incontournable, renouvelant, par sa pertinence et sa profondeur, l'ensemble des debats portant sur la question de la justice sociale. Se situant a la croisee des chemins entre le liberalisme politique et le liberalisme economique, rawls tente de concilier des exigences de justice pesant sur les institutions de base des societes democratiques modernes - entendues comme espaces de cooperation entre les individus -, et les imperatifs d'efficacite economique. Comme philosophie politique, l'ambition premiere est de s'inscrire comme alternative a la philosophie utilitariste dominante, insatisfaisante selon lui, en ce qu'elle autorise le sacrifice de quelques-uns pour le plus grand bonheur de tous, au detriment des droits fondamentaux et inviolables qu'il convient de reconnaitre a chacun. En tant que philosophie economique, la justice comme equite soumet les activites marchandes aux imperatifs de liberte et de dignite individuelle, tout en preservant l'efficacite economique. La bonne societe rawlsienne se doit en outre de garantir l'egalite des chances de chacun et de peser sur les inegalites de telle sorte que celles-ci soient profitables aux plus defavorises. Ce faisant, elle se heurte a l'hostilite, d'une part de ceux qui estiment qu'elle legitime une interference trop importante de l'etat a l'encontredes mecanismes du marche, et d'autre part, de ceux qui ne voient dans cette theorie qu'un panegyrique supplementaire en faveur du liberalisme americain. Cette etude se propose d'evaluer la portee de la critique adressee a l'utilitarisme, la pertinence des principes de justice, l'interet d'une telle philosophie pour les sciences economiques mais aussi pour la pratique democratique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 546 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 415 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 99 PA10-135
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.