Logiques d'action et processus de reconnaissance des accidents du travail

par Jorge Muñoz

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Pierre Dubois.

Soutenue en 1999

à Paris 10 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'accident du travail occupe une place particuliere dans notre societe, de par son traitement social de par les consequences economiques et humaines qu'il provoque, il suscite et exarcebe les oppositions. La sociologie a essentiellement aborde sur deux aspects la realite de l'accident du travail. Le premier represente les aspects socio-historique de l'accident et le deuxieme est lie aux conditions de travail. Autrement dit, on connait l'emergence de l'accident du travail et ses consequences sur l'organisation du travail. Cette these tente d'apporter un eclairage sur une autre dimension de l'accident du travail a savoir sa reconnaissance. En effet, tout se passe comme si une fois l'accident produit, on n'interessait pas au processus menant a la prise en charge des sequelles. Ce travail montre que la prise en charge des accidents du travail resulte d'une combinaison des logiques d'action aboutissant a la construction de la reconnaissance de l'accident et donc de sa reparation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 526 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 199 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 99 PA10-134 (1-3)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.