Epistémologie et (non)-ontologie dans la systémique de Niklas Luhmann : une perspective critique de la pensée juridique luhmannienne

par Joao-Batista Moreira Pinto

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Michel Troper.

Soutenue en 1999

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette these etudie de facon critique les bases epistemologiques et philosophiques de la theorie generale des systemes chez niklas luhmann. Ce penseur, tout en prenant ses distances par rapport a la modernite philosophique allemande, a la pretention de fonder une theorie universelle de la societe. Pour ce faire, il remplace la relation sujet - objet par la difference systeme - environnement. A partir de la methode de l'analyse fonctionnelle il pose les bases d'une epistemologie constructiviste, qui cherche donc a rompre avec toute reference ontologique. En adoptant le paradigme de l'autopoiesis il presuppose des systemes autoreferentiels, operationnellement clos, qui a partir de leur unite de sens peuvent traiter l'universalite. Dans notre etude nous avons presente les rapports de luhmann avec la tradition philosophique, et puisque il propose une pensee universelle, nous avons examine egalement ses bases epistemologiques dans le systeme juridique et avons pu constater l'importance de la theorie du droit dans la constitution de la theorie de luhmann. Cependant, cette theorie pose probleme au niveau ontologique et ethique. Aussi, dans notre critique, avons-nous souligne les limites de la theorie des systemes face a des realites qu'elle ne peut pas traiter et qui pourtant font partie integrante de la realite social-historique. Contrairement a luhmann nous proposons des references de base pour une epistemologie soudee a l'ontologie, ou le probleme de la constitution du sujet et son rapport au monde soit pose en d'autres termes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 356 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 517 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 99 PA10-122
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.