La recherche de l'"Arkhé" chez Aristote et Plotin

par Sylvain Roux

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Annick Charles-Saget.

Soutenue en 1999

à Paris 10 .


  • Résumé

    Ce travail se propose de suivre, en en marquant quelques etapes decisives, le developpement d'une question qui se fait jour dans la philosophie grecque a travers la reconnaissance d'une necessaire recherche de l'"arkhê". Si l'exigence de l'origine et du commencement se manifeste deja dans les recits mythologiques ou les premieres recherches des presocratiques, elle n'en prend pas moins une forme originale dans la volonte de poser et de retrouver un principe premier et unique a partir duquel le monde, en son devenir ou en son <<etre>>, trouve sa justification. Comment cette question s'introduit-elle progressivement pour finir par epouser le projet philosophique luimeme, notamment dans le neoplatonisme ? parallelement, ce travail se consacre aussi a l'etude des tensions suscitees par une telle exigence. Ainsi, la necessite de faire de l'"arkhê" un terme transcendant (c'est-a-dire au-dela de ce dont il est principe) est une condition indispensable a son statut, si l'on ne veut pas qu'il se confonde avec ce pour quoi il est principe. Mais cela semble bien souvent contredire l'egale exigence de le rattacher aux choses, qui manifestent par la qu'elles en dependent. Comment concilier ces deux aspects (transcendance et superiorite d'une part, <<principialite>> et rattachement d'autre part) a l'interieur d'une meme analyse ? a cet effet, la premiere partie de ce travail s'interroge sur la place que tient cette exigence dans la reflexion platonicienne. Elle signale d'abord, dans un premier chapitre, comment la question de l'"arkhê" apparait liee, chez platon, au probleme d'un discours sur l'ame et sur son immortalite, mais aussi comment elle y trouve ses limites. Des lors, cette question ne parait pas conduire a un developpement autonome. Un second chapitre montre ainsi que le timee, pour des raisons methodologiques auxquelles ne s'arreteront pas necessairement ses lecteurs, en suspend le traitement. Si, enfin, le projet de remonter jusqu'a un principe premier semble apparaitre dans le livre vi de la republique, un troisieme chapitre de ce travail, consacre a ce texte, vient s'interroger sur l'interpretation ontologique qui en est traditionnellement proposee, et les difficultes qu'elle ne manque pas de susciter. L'analyse de ces quelques textes platoniciens conduit ainsi cette premiere partie a constater que la question de l'"arkhê" n'organise pas significativeme


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 432 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 305 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 99 PA10-108 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.