Une poétique du seuil : l'itinéraire d'Edmond Jabes

par SOFIA REGRAGUI

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean-Michel Maulpoix.

Soutenue en 1999

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le seuil, la limite, le passage, tel est le lieu privilegie de l'oeuvre d'edmond jabes. Gardien du seuil, l'ecrivain habite sur le seuil ; la ou la creation se fait, ou le livre s'ecrit. Apres l'exil auquel jabes fut contraint, en 1957, en raison de ses origines juives, celui-ci renoue avec l'egypte, le pays natal, et son desert a travers le livre. Le desert s'etend dans le livre et devient la source qui nourrit l'imaginaire de l'ecrivain, et qui fournit le materiau premier de ses livres. Il s'y developpe comme un milieu, a la fois "milieu ambiant" et espace "mi-lieu, un entre-deux, un seuil. Ainsi le seuil se substitue au lieu et la demeure (je batis ma demeure 1943-1957) devient seuil (le seuil le sable, poesie completes 19431988). C'est a cette idee du seuil et a la maniere dont elle s'organise dans l'oeuvre que notre travail s'interesse. Car, outre qu'elle met en scene la creation a l'oeuvre donnant a voir les lois de la production de l'ecriture, l'idee du seuil nous semble conduire aux autres questions du livre : l'identite, l'origine, le dialogue, la question, l'espace, le livre, la creation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 397 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 25 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 99 PA10-93
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.