Méta-analyse de l'évaluation des coûts sociaux de la pollution atmosphérique

par DOROTHEE MANIERE

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Gilles Rotillon.

Soutenue en 1999

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'evaluation economique, sur laquelle s'appuient les reponses techniques, sanitaires et legislatives apportees au probleme de pollution atmospherique, souleve des questions empiriques et theoriques qui rendent l'utilisation des estimations discutable. En effet leur variabilite observee, selon la methode (evaluation contingente, depenses de protection, prix hedoniques, fonctions de dommage et surplus de production) et le contexte consideres, pose la question de leur validite, que doivent permettre d'eclairer la connaissance renforcee du processus d'evaluation et l'identification des facteurs de divergence entre les valeurs obtenues. Mais l'analyse comparative du corpus theorique et empirique de l'evaluation economique appliquee au cas de la pollution atmospherique presente des limites qui interdisent toute generalisation des elements degages. La mise en oeuvre d'une metaanalyse, synthese formelle des estimations issues d'etudes distinctes mais similaires, s'impose alors. Les resultats de l'etude menee sur un echantillon de 96 estimations, indiquent l'existence de biais methodologiques et l'influence des facteurs tant economiques que contextuels sur les valeurs produites. Les recommandations operationnelles qui en decoulent privilegient l'evaluation contingente et la methode des fonctions de dommage. Elles soulignent egalement l'importance d'un protocole commun d'evaluation, dans la perspective, entre autres, du transfert de valeurs existantes qui tend a se developper. Cependant les resultats du transfert derive de la meta-analyse invitent a la prudence, car les divergences observees sont loin d'etre negligeables. Le probleme de l'evaluation peut alors etre aborde differemment si l'on s'interesse a la valeur minimale necessaire pour prendre une decision, plutot qu'a la valeur exacte des impacts. Dans certains cas, une evaluation dite inverse peut se reveler suffisante et eviter d'avoir recours a une etude specifique ou au transfert de valeur.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 357 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 247 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 99 PA10-90
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.