L'industrie en matières dures animales du mésolithique ancien et moyen en Europe du Nord : contribution de l'analyse technologique à la définition du Maglemosien

par Eva David

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Michèle Julien.

Soutenue en 1999

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'etude technologique du mobilier en matieres dures animales (os, bois, ivoire) de quelques gisements du mesolithique ancien et moyen de l'europe du nord attribues au chronozones du preboreal et du boreal (10e au 8e millenaire), nous a permis d'identifier l'eventail des nombreux outils utilises ainsi que leurs techniques de fabrication. Trois modalites d'exploitation des matieres osseuses ont eteidentifiees : l'abrasion, l'entaillage et la fracturation parmi lesquelles nous avons reconnu et valide par l'experimentation le limage (abrasion) ainsi que les techniques de fracturation par coin-eclat, coin-fente, entaillage inverse, retouche par contrecoup et coin-eclat-fente jusqu'alors inedites. Tandis que l'exploitation des bois de cervines et des dents est identique d'une collection a l'autre pour fabriquer les armatures a emmanchement fixe, trois facons d'exploiter les metapodes de grands ruminants (cerf, elan, aurochs) ont ete mises en evidence : chaine operatoire maglemosienne, butovienne et occidentale, respectivement localisees en europe septentrionale, en europe de l'est et en europe occidentale. Au sein de ces groupes techniques, ce sont les types d'armatures, leurs taux et leurs supports anatomiques ainsi que les types representes dans l'outillage lourd qui permettent de distinguer, chronologiquement, certains assemblages. Ainsi, une forte representation des pointes a barbelures limees sur os plats de grands ruminants, fabriquees selon la methode f, et l'utilisation d'herminettes gravees definissent, du point de vue de l'etude du mobilier osseux, le maglemosien moyen localiseau danemark a la periode du boreal recent.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 650 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 493 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : ARTeHIS "Archéologie, Terre, Histoire, Sociétés". UMR. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 99 PA10-81 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.