Pastorale pour lendemains de guerre d'après les visites pastorales de Jean Mouchard dans l'archidiaconé de Josas entre 1458 et 1470

par GENEVIEVE HOETTICK GADBOIS

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de André Vauchez.

Soutenue en 1999

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les visites archidiaconales de josas sont etudiees du point de vue de la demarche pastorale du visiteur principal, jean mouchard, vicaire de l'archidiacre. On peut y suivre, sur 13 ans (1458-1470), une pedagogie de terrain et d'accompagnement ajustee a l'etat des paroisses du sud de l'ile-de-france, au lendemain de la guerre de cent ans. Les objectifs du visiteur sont clairs : restauration de paroisses, prieures et abbayes particulierement touches par la guerre, consolidation de la vie paroissiale la ou elle existe. L'effort principal vise a une remise en etat sur le plan materiel et a un retour aux regles de base concernant les desservants, les marguilliers, les sages-femmes et les simples fideles. Le temps est venu de la mobilisation pour redonner au culte des assises materielles decentes, la visee principale etant la vigueur de la vie spirituelle. Chez les clercs comme chez les laics se percoit, avec certes beaucoup de lenteur dans l'execution, parfois de mauvaise volonte et de revolte passageres, un assez grand consensus pour que les exigences de l'eglise soient respectees. Par leur attachement au cadre paroissial et liturgique qui est leur cadre de vie, les fideles soutiennent voire stimulent les visiteurs. Le redressement economique d'apres-guerre - la plupart des paroisses se repeuplent - est egalement essentiel pour le redemarrage de la vie paroissiale. En 13 ans, dans les 2/3 des paroisses visitees, les visiteurs reconstituent l'equipement liturgique de base ainsi que l'encadrement par les desservants, les marguilliers et, moins completement, par les sages-femmes. Mais pour le gros oeuvre des edifices, ils n'obtiennent que l'ouverture de quelques chantiers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 385 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 137 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 99 PA10-42
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.