Les recherches philosophiques de Heidegger : la méthode phénoménologique du jeune Heidegger (1919-1922)

par Philippe Quesne

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-François Courtine.

Soutenue en 1999

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le point de depart de cette these est la prise au serieux de la philosophie comme connaissance, a la difference de la connaissance scientifique ou de la connaissance logique, par laquelle la philosophie formalise la connaissance scientifique, et se prive d'examiner son propre caractere de connaissance. Cette recherche n'a ete possible qu'a partir des cours de jeunesse de heidegger (1919-1922), qui peuvent etre consideres comme les recherches philosophiques de heidegger, a la difference des recherches logiques de husserl par rapport auxquelles elles se concoivent. Il s'agit pour heidegger de montrer qu'on ne peut partir du jugement, qui est predication et position, pour analyser la connaissance philosophique, mais de la question, et plus particulierement de la question exemplaire, qui permet de degager la questionnalite de la question: << gibt es. . . ?>>. A partir de la question, une methode de la connaissance philosophique est envisageable que heidegger caracterise formellement comme << indication formelle >>. Le but de heidegger est au moyen de la question d'analyser la connaissance philosophique comme pur connaitre, autrement dit, de retroceder du << connaitre quelque chose au sujet dequelque chose >>, qui est le propre de la predication, au << connaitre quelque chose >> : la pensee n'est plus un acte objectivant, mais un vecu au sens propre qui peut s'analyser phenomenologiquement. Cette methode phenomenologique d'apprehension de la pensee ne peut etre decrite a fond qu'a la condition d'etre confrontee a toutes les notions des recherches logiques de husserl, sur quoi elle se fonde.

  • Titre traduit

    Heidegger’s philosophical inquiries : the young Heidegger’s phenomenological method (1919-1922)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 493 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 271 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 99 PA10-30 (1-3)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.