Le vital et le social : l'histoire des normes selon Canguilhem

par Guillaume Le Blanc

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Didier Deleule.

Soutenue en 1999

à Paris 10 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Notre travail cherche a interroger le rapport philosophique construit par canguilhem entre le vital et le social. Il s'agit de comprendre comment une creation interne a la vie, designee par canguilhem sous le terme de "normativite" conduit a une certaine elaboration des rapports du vital et du social par laquelle est pensee l'histoire de l'homme a partir d'une analyse de l'individualisation vitale et de la subjectivite humaine. La nouveaute de canguilhem reside, selon nous, dans sa tentative de rendre immanente la norme a la vie, induisant une inscription de l'histoire humaine dans l'histoire de la vie. Des lors que la vie est definie comme creation de normes, tout vivant affirme ses propres normes, les cree le cas echeant, entre en conflit avec les vivants createurs d'autres normes. Il en resulte une reforme de l'anthropologie a partir de la question de la vie. Selon notre hypothese, le sens de l'experience anthropologique ne reside pas tant dans une fermeture de l'homme sur ses propres caracteristiques que dans une circulation des comportements qui conjoignent vitalite et socialite, activite et subjectivite. La determination des normes humaines n'a de valeur que soutenue par descapacites normatives puisees dans le registre de la vie. L'intervention du vital dans la constitution sociale de l'homme fait surgir des elements exterieurs a l'humaine condition, puises dans l'ordre de la nature, souvent tenus pour etrangers au projet anthropologique. Une reflexion sur la valeur creatrice de la vie permet de comprendre la maniere dont l'homme est considere comme un vivant normatif, engageant ses valeurs de vie dans des valorisations culturelles et sociales. Cette valorisation est dictee par la possibilite d'une devalorisation engendree par le pathologique, pris pour valeur normative moindre. Le pathologique, qui n'est pas absence de normes mais restriction de leur fonctionnement, oriente le vivant humain vers la conscience subjective de sa propre individualite.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 657 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 460 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 99 PA10-25

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Ecole normale supérieure. Bibliothèque d'Ulm - Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.