Les magistrats dans les scandales politiques en France (1991-1997)

par Violaine Roussel

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Michel Dobry.

Soutenue en 1999

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette these prend pour objet les activites des magistrats dans les scandales politiques en france depuis 1991. Une partie preliminaire est destinee a circonscrire precisement ce dont ces pratiques, qui sont vecues par les protagonistes comme largement inedites, sont faites. La premiere partie de cette these s'interroge sur les ressorts de pratiques percues comme risquees par les interesses, et sur la valeur explicative d'une analyse en termes de dispositions a l'action. Elle conduit a la mise a l'ecart d'une explication par la frustration sociale ou politique des magistrats, a laquelle on gagne a substituer une attention aux effets de la distance croissante qui s'instaure entre deux univers, politique et judiciaire, qui n'ont progressivement plus rien de commun. Pour comprendre pourquoi certains juges seulement s'engagent, a un moment donne, dans les mobilisations constitutives des scandales, il faut encore reconstruire l'enchainement des echanges de coups qui aboutit a la transformation du faisable et du probable aux yeux des juges et a leur investissement croissant dans l'action. Se repete et se consolide ainsi une dynamique qui porte en elle-meme le principe de sa propre perpetuation, et pourtant dont le resultat n'etait nullement joue a l'avance, ce qu'on nomme un processus d'autoconsolidation. La deuxieme partie apprehende les logiques individuelles de l'action. On s'interesse non seulement au travail des juges pour mobiliser localement des allies mais aussi aux effets de concordance observables entre les activites, diversement produites, de plusieurs types d'acteurs. On explore ensuite la tendance a la consolidation de certains etats de jeu, a la faveur de laquelle les magistrats font l'experience de la transformation de leur "grandeur" sociale et professionnelle. La troisieme partie examine certains des effets majeurs attaches, pour les espaces judiciaire et politique, aux pratiques etudiees. On soutient que des phenomenes d'autonomisation de l'univers judiciaire sont ici a l'oeuvre, et que les "bonnes formes" de l'action politique se trouvent dans ce contexte egalement partiellement redefinies. Enfin, on s'interesse a la maniere dont du droit emerge a la faveur des scandales, en apprehendant cette production de regles avant tout comme l'effet secondaire d'activites tournees vers d'autres enjeux.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (711 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 608-623

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque de l'UFR de Science politique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 99 PA10-21
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (ISP) 99 ROU
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (ISP) 99 ROU

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.