Témoignage, identité, survie : stratégies féminines de lutte et d'émancipation dans l'oeuvre romanesque de Margaret Atwood

par JAGNA OLTARZEWSKA

Thèse de doctorat en Études nord-américaines

Sous la direction de Jean-Jacques Lecercle.

Soutenue en 1999

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous nous proposons d'explorer, dans ce travail, les questions connexes du temoignage, de l'identite et de la survie, telles qu'elles s'articulent dans l'oeuvre romanesque de margaret atwood. Questions que nous abordons a travers l'analyse des strategies elaborees par des personnages feminins resolues a survivre au sein d'un systeme patriarcal qui s'avere, au mieux, ingrat, quand il n'est pas ouvertement hostile, voire meurtrier. L'oeuvre est abordee dans une perspective pluridisciplinaire: notre approche au texte s'inspire, pour l'essentiel de sa demarche, de la psychanalyse lacanienne, mais comporte aussi des references a l'appareil conceptuel de la philosophie contemporaine, ainsi qu'aux ecrits feministes. Les apports de la critique litteraire post-structuraliste ne sont pas negliges. Notre ouverture aux courants divers de la pensee critique est dictee par un texte dense et polyphonique dont la lettre est systematiquement evacuee, a notre sens, par la critique atwoodienne dans son ensemble, et qui inspire trop souvent des lectures thematiques ou la recherche d'intertextes (les mythes, les contes de fee) exclut une attention soutenue a l'ecriture, a l'agencement du recit, a l'utilisation strategique du signifiant. Notre entree en matiere se fait donc par le biais d'une ecoute attentive du signifiant 'flottant' dans trois romans d'atwood, approche dont la justification theorique est explicitee dans un preambule methodologique. Notre attention se focalise par la suite sur les diverses tactiques deployees par les femmes atwoodiennes dans leur recherche d'une position subjective viable au sein de systemes contraignants qui leur offrent des possibilites reduites. L'analyse textuelle ainsi que l'etude des strategies adoptees par les femmes atwoodiennes ouvrent sur la problematique du temoignage, de l'identite et de la survie, concepts dont nous tentons d'approfondir l'analyse au fil de notre travail.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 529 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 502-524

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 99 PA10-7 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.