Etude de la problématique de l'évaluation dans le cadre de la rationalité procédurable : les systèmes à coopération étendues

par Gilles Planeix

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Suzanne Pinson.

Soutenue en 1999

à Paris 9 .


  • Résumé

    Le travail présenté s'inscrit dans la perspective des sciences de l'aide à la décision. Il propose une étude de la problématique de l'évaluation redéfinie dans le cadre de la rationalité procédurale. La première partie constituée des chapitres 1, 2 et 3 se conçoit comme une critique épistémologique des axes de recherches les plus représentatifs du domaine. Le chapitre 4 présente le socle épistémologique retenu pour la construction de systèmes d'évaluation interactifs (SEI). Les chapitres 5 et 6 abordent le problème de la construction de tels systèmes : l'architecture mise en place permet de développer une nouvelle classe de systèmes permettant l'implantation des SEI : les systèmes à coopération étendue (SCE).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 p
  • Annexes : 163 réf

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1999PA090052
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.