La dynamique de l'escalade de l'engagement et du désengagement dans le développement de nouveaux produits

par Isabelle Royer

Thèse de doctorat en Gestion

Sous la direction de Bernard Pras.

Soutenue en 1999

à l'Université Paris-Dauphine .


  • Résumé

    La thèse vise à expliquer la dynamique de l'escalade de l'engagement et du désengagement dans le développement de nouveaux produits. La revue de littérature dans le domaine de l'escalade de l'engagement a montré une grande richesse de facteurs explicatifs mais des déficiences des modèles dynamiques. Par ailleurs, la confrontation de la littérature sur l'escalade et le développement de nouveaux produits a amené à considérer l'escalade dans ce champ d'application comme paradoxale. Après une phase exploratoire qui a permis de répertorier 21 cas d'escalade, deux autres cas ont été analysés en profondeur selon la démarche de la théorie enracinée de Glaser et Strauss (1967). Il s'agit de deux cas d'escalade généralisée se soldant par un échec : un verre développé par Essilor et des charges minérales, un projet du groupe Lafarge. L'analyse a conduit à l'élaboration d'un nouveau modèle dynamique d'escalade de l'engagement et de désengagement, très diffèrent de celui élaboré par Staw et Ross (1987). Le modèle place au cœur de la dynamique de l'action une croyance collective dans le succès du projet. Il indique que l'escalade est poussée par une croyance collective. Celle-ci a tendance à s'auto-entretenir du fait de biais cognitifs, de facteurs émotionnels et de phénomène de groupe. Elle est par ailleurs favorisée par une procédure peu rigoureuse et une cohésion du groupe de décideurs. Par suite, le développement se poursuit en dépit d'informations négatives, jusqu'à ce qu'un leader (le champion de l'arrêt) élimine cette croyance en montrant que le projet n'est intéressant. Pour cela, il a besoin de preuves non ambiguës pour convaincre, c'est-à-dire d'informations négatives et de critères de décision pour lever l'ambiguïté. Le modèle, enraciné dans le champ des nouveaux produits, semble généralisable sous certaines conditions et transférable à d'autres champs : décision stratégique, décision d'investissement, gestion du personnel

  • Titre traduit

    The dynamics of escalation and de-escalation of commitment in new product development


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 443 p
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 204 réf

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.