La situation des étrangers malades en irrégularité de séjour

par Davy Aouizerate

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de André Demichel.

Soutenue en 1999

à Paris 8 .


  • Résumé

    La loi, dite Debré, du 24/04/97 avait introduit dans l'ordonnance du 2/11/45 une disposition visant à protéger contre une mesure d'éloignement (art. 25-8 de l'ordonnance) "l'étranger résidant habituellement en France atteint d'une pathologie grave nécessitant un traitement médical dont le défaut pourrait entraîner pour lui des conséquences d'une exceptionnelle gravité, sous réserve qu'il ne puisse effectivement bénéficier d'un traitement approprié dans le pays de renvoi". Dans la continuité logique de la circulaire du 24/06/97 relative au réexamen de la situation de certaines catégories d'étrangers en situation irrégulière, la loi du 11/05/98 complète cette protection en obligeant l'administration à délivrer à l'intéressé une carte de séjour temporaire assortie d'une autorisation de travail, là où, en pratique, il n'obtenait au mieux que des autorisations provisoires de séjour de courtes durée qui ne lui conféraient aucun accès ni aux soins, ni au travail. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 250 f.
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 145-147

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1759
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.