Mobilisations, actions et recompositions : migrants de Turquie et réseaux associatifs en France, en Allemagne et en Belgique

par Isabelle Rigoni

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Pierre Cours-Salies.

Soutenue en 2000

à Paris 8 .


  • Résumé

    Notre problematique comporte une dimension institutionnelle (histoire et constitution des regles et des normes politiques inherentes aux pays d'origine et d'accueil), une dimension strategique des groupes (religieux, nationaux, politiques), ainsi qu'un questionnement sur les formes d'adhesion des individus en relation avec les formes de sociabilite quotidiennes auxquelles des migrants peuvent se sentir lies (rapports entre les individus et les structurations sociales). Nous empruntons des instruments d'analyse a plusieurs disciplines. Les theories de science politique et de sociologie, auxquelles l'ensemble de notre travail fait appel, sont renforcees dans notre troisieme partie par l'utilisation critique de l'anthropologie juridique et de la sociologie des relations internationales. Une partie de la these s'interesse aux processus differentiels qui ont conduit les migrants a leur position actuelle (structures caracteristiques de la personne et, solidairement, structures sociales, economiques, politiques et mentales de la societe ; representations et normes du pays de depart). Les recompositions identitaires et les creations associatives en exil sont fortement dependantes des differents stades de la socialisation en turquie, meme si ces facteurs ne sont pas les seuls determinants. Il s'agit ensuite d'analyser comment les identites et les pratiques sociales des differents acteurs se recomposent en exil et contribuent au bouleversement des pratiques et des perceptions anterieures. Les structures historiques, ideologiques et politiques des espaces publics et l'evolution des societes d'accueil interviennent dans les elaborations identitaires et les mobilisations des migrants de turquie. Enfin, nous degageons les ressources permettant aux reseaux associatifs de se structurer par-dela les etats-nations, tout en mesurant la capacite de resistance des etats. En conclusion, les parcours migratoires se caracterisent par l'invention de nouvelles dimensions de la socialisationet de la mobilisation. Et les reseaux, se substituant a un ordre social defaillant, parviennent rarement a franchir le cap de la contestation et de la substitution.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 680 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 597-637

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : F 1272/1,2 TH
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.