Le réel n'est pas le monde : études psychanalytiques sur le théâtre

par Patricia Leon-Lopez

Thèse de doctorat en Psychanalyse

Sous la direction de Pierre Bruno.

Soutenue en 1999

à Paris 8 .


  • Résumé

    Les dix "etudes" qui composent ce travail nous permettent par la facon dont freud et lacan parlent du theatre de saisir la discontinuite, l'antinomie entre le sens et le reel. Le theatre et la psychanalyse se rejoignent sur un terrain commun : celui dont l'enjeu va a rencontre de toute conception figee de ce que sont les hommes, de toute conception figee de ce que c'est la realite. La methode de freud et de lacan s'oppose a l'hermeneutique, au devoilement, au dechiffrement dans le simple registre de la signification, pour s'ordonner selon la logique propre a l'articulation signifiante et a la lettre. Tout au long de ce travail nous voyons par l'architecture propre au theatre, par la poesie que la structure qui recree le theatre, c'est par excellence l'univers du discours. Le theatre n'imite rien, ni les hommes, ni le monde ; le theatre est en tant que fiction structure veridique. Nous avons donc deploye dans cette logique les notions cernant la fonction du desir et a travers cela, la possibilite de penser par le theatre une ethique de l'inconscient. Cet ethique nous l'avons cernee par differents angles de reflexion : l'inquietant vecu de l'unheimlich la fonction de la beaute : "barriere extreme a interdire l'acces a une horreur fondamentale", l'identification mythique que freud met a l'origine du theatre dans totem et tabou, le passage du mythe a la tragedie, les raisons que nous donne freud pour justifier le bannissement de la psychopathologie de la scene, le depassement du sujet du drame historique qu'il a traverse par le franchissement de cette limite de l'ate, le recouvrement de l'enigme du sujet par la question du pere, le depassement de la realite oedipienne par la creation, le desir comme reponse aux limites que le reel impose au sens. Chacun de ces sujets est traite a travers quelques pieces de theatre que freud et lacan ont travaille. Ainsi nos " etudes " s'articulent particulierement autour de l'oedipe roi et de l'antigone de sophocle, d'hamiet de shakespeare, et de la trilogie de claudel. Ces "etudes" montrent que bien que la barre de l'art tienne du reel, elle depasse toutes les intentions de l'artiste et du spectateur en introduisant dans le monde une autre realite. La facon dont freud et lacan parlent du theatre nous ont permis de traiter la relation, l'ineluctable dependance entre la realite et le reel.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 352 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 346-352

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C 1271 TH
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.