Genèse d'une morale matérialiste : les passions et le contröle de soi chez Diderot

par Hisashi Ida

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Béatrice Didier.

Soutenue en 1999

à Paris 8 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La pensee de diderot, qui recommande, dans son premier moment, une liberation des passions aboutissant a une poetique de l'enthousiasme, fait ensuite une place au souci de la maitrise des passions, sur le plan esthetique comme sur le plan moral c'est ainsi que diderot disqualifie la sensibilite comme une faiblesse des organes corporels. Cette primaute du principe du sang-froid n'exclut pourtant pas le role benefique des passions et de la sensibilite. La critique de diderot vise plutot la sensibilite physique, dont la force primitive perturbe le controle de soi, et qui, erigee par les philosophes materialistes contemporains en principe unique de la vie, risque d'eclipser l'importance du motif sentimental dans les actions humaines. La notion de la sensibilite morale joue un role central dansla theorie esthetique et dans la theorie morale de diderot. De meme que l'efficacite morale du theatre et des autres arts decoule de l'identification des spectateurs, produite par leur sensibilite morale, la notion empirique de modificabilite, qui presuppose l'exercice de la sensibilite morale, donne au determinisme implacable de diderot les moyens de se corriger lui-meme. La pensee morale de diderot se trouve au confluent de la tradition shaftesburienne de l'ecole du sens moral, qui fonde la morale sur la sociabilite naturelle, et de la tradition hobbesienne, qui explique toutes les distinctions morales par le calcul rationnel de l'interet. La contribution de la theorie des sentiments moraux. Par l'intermediaire de hume, a la conceptualisation de la sociabilite naturelle dans la pensee morale de diderot, contrebalance la theorie politique hobbesienne, qui postule l'artificialite de la loi et de la morale.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par H.Champion à Paris

Genèse d'une morale matérialiste : les passions et le contrôle de soi chez Diderot


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 497 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 488-497

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : VF 1266 TH
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M 8= 20714

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/3070
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par H.Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : Genèse d'une morale matérialiste : les passions et le contrôle de soi chez Diderot
  • Dans la collection : ˜Les œdix-huitièmes siècles, ISSN 1259-4482 , 53
  • Détails : 400 p.
  • ISBN : 2-7453-0369-4
  • Annexes : Bibliogr. p.385-392. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.