Méthodes d'analyse du langage crypté : une contribution à l'étude du manuscrit de Voynich

par Antoine Casanova

Thèse de doctorat en Information et communication

Sous la direction de Jean-Marc Lepers.

Soutenue en 1999

à Paris 8 .


  • Résumé

    L'enigme du manuscrit de voynich semble etre nee d'une generation spontanee. Le manuscrit fut decouvert une premiere fois a la fin du xvieme siecle et l'idee s'imposait deja, comme une evidence, que ce fut la un manuscrit de roger bacon. Le manuscrit semblait d'un decryptage aise, les dessins, pensait-on, devaient contribuer a sa resolution, et pourtant aucun n'a pu aboutir a une solution acceptable. Quel paradoxe, que des cryptanalystes du vingtieme siecle, de renom et entraines par l'activite cryptographique des deux guerres mondiales, n'arrivaient pas a vaincre ce probleme issu d'une cryptographie balbutiante. En fait, le probleme du non-aboutissement prend sa source dans un dysfonctionnement de l'artefact cryptanalytique qui fait trop tot appel a l'analogie de langages avant meme d'extraire les structures de symboles independantes de l'idee de reference. Notre methodologie s'en trouve affectee. Nous replacons les methodes traditionnelles de la cryptanalyse dans les limites de ce qu'elles enseignent sur la nature de l'information etudiee ; leur connaissance nous incite a developper de nouvelles facons de faire. Nous decouvrons que le manuscrit revet les qualites d'un langage synthetique dont l'alphabet, servant a sa redaction, subirait des mutations. En fait, deux langages apparaissent distincts, bien qu'entre eux deux, il existe d'autres -au plus quatre- langages declines et pourvus de termes communs ce qui privilegient la these de la substitution a representations multiples. La forme particuliere de cette enonciation procede d'une condensation de l'information que l'on peut comparer a celle subie par un texte consonantique. Assurement, d'une a quatre lettres de voynich s'assimilent a la nature de la lettre nulle selon que nous considerons le manuscrit comme un unique texte ou comme un conglomerat de cryptogrammes pourvus de six alphabets distincts.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 450 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 317-326

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : A 1197 TH
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.