Référenciation aux savoirs antérieurs et gestion des implicites en interlocution

par Sophie Henry-Frigout

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Rodolphe Ghiglione.

Soutenue en 1999

à Paris 8 .


  • Résumé

    Dans toute situation d'interlocution, l'espace dichotomique entre discours explicite et discours implicite s'ajuste notamment par rapport aux enjeux, buts et types de contrats de communication plus ou moins normes. Nous y ajoutons une variation existant entre les individus qui n'en est pas moins fondamentale : la connaissance qu'ils ont l'un de l'autre. Ainsi, nous supposons que plus les sujets se connaissent et plus ils developpent en interlocution un discours implicite privilegiant en proportion les implicites de type pragmatique et plus particulierement des implicites de savoirs partages (i. S. P. ). Cette recherche est introduite par un approfondissement theorique du lien entre l'interconnaissance des sujets, l'activation de leurs savoirs communs de type referentiel et evaluatif et la saturation ou non d'implicites, en general, d'implicites semantiques et pragmatiques, en particulier. Ceci nous permet d'envisager les fonctions de chaque implicite en interlocution, d'une part comme reducteurs des couts cognitifs des traitements engages dans les echanges, comme producteurs de mecanismes bases sur la protection de face et, comme revelateurs du type de connivence existant entre les individus et, d'autre part comme etant les plus a meme d'agir strategiquement sur l'interlocuteur en le laissant responsable des anticipations et retrospectives interpretatives qu'il sera amene a realiser a partir de ces implicites.

  • Titre traduit

    Referencing of tre-knowledge and management of implicits in interlocution


  • Résumé

    In all situation of interlocution, the dichotomic space between explicit and implicit language is adjusted especially regarding the more or less normed stakes, objectives and types of contracts. To that a variation existing between the individuals that is not less fondamental can be added : the knowledge that they have of each other. Thus, it is assumed that the more the subjects know each other, the more they develop in interlocution on implicit language that privileges in proportion the implicits of pragmatical nature. This research will be preceded by a theoretical deepening of the relationship between the mutual knowledge of the subjects, the activation of their mutual knowledge of referential and evaluative nature and the saturation or non saturation of implicits, in general, of semantic and pragmatical implicits, in particular. That allows us to envisage functions of implicits in interlocution, on the one hand as reducer of cognitive costs of the processing pledged in exchanges, as producer of mechanisms based on the protection of the face and, as revealing of the type of complicity existing between individuals and, on the other hand as being the best able to act in a strategic way on the interlocutor by making him responsable for his anticipations and interpretative retrospections that will bring him to active from the implicits.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (928 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 450-475

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C 1155/1,2 TH
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.