Etude de la pollution urbaine a l'aide des isotopes du carbone et de l'azote

par DAVID WIDORY

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Marc Javoy.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les contributions respectives des differentes sources de co 2 et d'aerosols en milieu urbain est encore sujette a debat. Les isotopes stables se sont reveles un outil puissant pour comprendre les variations isotopiques observees en milieu non urbain. Nous proposons qu'ils puissent aussi etre utilises pour tracer les sources de co 2 et de particules en ville. L'etude d'echantillons atmospheriques et des principales sources de co 2 a paris (vehicules et chaufferies) montre que le co 2 est explique par un melange binaire. La determination du pole de reference indique qu'il a evolue, sous l'influence d'echanges dominants avec l'ocean, d'un air initial vers l'air de reference mesure en milieu rural, sur lequel se superpose la pollution anthropogenique parisienne. La determination du pole de pollution depend fortement des conditions locales. En exterieur, le trafic routier est dominant a partir de 550 ppm de co 2 dans l'air, mais les sources que sont la respiration ou le chauffage sont non negligeables. En interieur, il n'existe pas de source dominante. Respiration, cuisinieres, trafic, sont des sources dominantes potentielles. Le 1 3c des particules des sources de pollution a paris permet de distinguer le diesel des autres sources. Les prelevements atmospheriques, sur deux sites distincts, indiquent que le diesel est generalement la source dominante de pollution. 2 echantillons (sur 9) montrent l'influence d'autres sources ne pouvant etre identifiees avec les seuls isotopes stables (les isotopes du plomb seraient alors utiles). La perspective de l'utilisation du 1 5n comme traceur de pollution atmospherique est encourageante. Les chaufferies et le diesel ont des 1 5n positifs, alors que les autres vehicules montrent des compositions negatives. Tous les prelevements atmospheriques ont des 1 5n positifs, peut-etre expliques par le fait que l'azote est principalement secondaire, produit par une chaine de reactions chimiques pouvant fractionner les isotopes de l'azote.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 289 p.
  • Annexes : 126 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.