Facteurs impliques dans les complications renales de l'obesite dans un modele animal, le rat zucker

par Bruno Poirier

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de JACQUES CHEVALIER.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Certains sujets obeses developpent une fibrose et une insuffisance renale. Pour comprendre les mecanismes mis en jeu dans ces alterations, nous avons utilise le modele animal du rat zucker. Ce rat obese est, des les premieres semaines de vie, hyperlipidemique et hyperinsulinemique et developpe, entre 3 et 10 mois, une fibrose glomerulaire et interstitielle. Les rats zucker non-obeses ont des taux de lipides et d'insuline normaux et une structure et une fonction renales normales. A l'inverse de la fibrose glomerulaire, la fibrose interstitielle progresse en deux phases, avec une synthese entre 3 et 6 mois de fibronectine et de collagenes i et iii, et une reduction du catabolisme de ces composants via la surexpression de timp-1. Entre 6 et 9 mois, cette fibrose s'aggrave par surexpression de collagene i, parallelement a une infiltration de macrophages. Le pdgf-a semble agir dans les glomerules, le tgf-1 dans l'interstitium. Ni les cellules inflammatoires, ni le glucose ou les produits avances de la glycation ne peuvent expliquer l'initiation de ce processus fibrosant. Un stress oxydant affecte, des 3 mois, les reins des rats obeses, et des produits de la peroxydation lipidique alterent les ldl/vldl qui presentent des modifications physicochimiques les rendant plus sensibles aux especes reactives de l'oxygene. La production de o 2 o par les cellules mesangiales de rats obeses en culture est tres fortement stimulee par les ldl/vldl. In vitro, ces cellules oxydent davantage des ldl natives que les cellules de rats non-obeses. L'incorporation mesangiale de 3h-thymidine est legerement stimulee par les ldl et vldl natives, independamment du genotype. Les ldl et vldl oxydees inhibent cette incorporation, moins dans le groupe obese que non-obese. L'insuline a pas ou peu d'effet sur cette incorporation ou sur la production de o 2 o. Des lors, un traitement chronique par des antioxydants pourrait prevenir, au moins partiellement, la fibrose renale chez les patients obeses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 172 p.
  • Annexes : 326 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.