Regulation de la matrice extracellulaire hepatique dans les hepatopathies chroniques humaines

par Valérie Paradis

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Pierre Bedossa.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La fibrogenese est un mecanisme de reparation tissulaire pouvant entrainer des consequences deleteres lorsqu'il n'est plus controle. Cette situation est illustree au cours des hepatopathies chroniques humaines, quelle que soit leur origine, dans lesquelles le developpement progressif de la fibrose aboutit parfois a la constitution d'une cirrhose. La regulation de la fibrogenese met principalement en jeu la cellule stellaire et de nombreux mediateurs, dont le tgf1. Le diagnostic et le suivi des hepatopathies chroniques humaines fait essentiellement appel a l'etude histologique de biopsies hepatiques. Nous avons utilise ce materiel pour evaluer l'implication de differents facteurs dans la regulation de la fibrogenese. Dans un premier temps, l'etude quantitative des transcrits hepatiques du tgf1 et du collagene de type i et l'analyse des correlations avec les lesions histologiques dans des biopsies de patients infectes par le virus de l'hepatite c ont permis de retenir le stade de fibrose comme critere histologique principal predictif d'une aggravation ulterieure de la fibrogenese. Ensuite, le role de la peroxydation lipidique, mecanisme biochimique responsable in vitro de la stimulation de la fibrogenese, a ete confirme dans la pathogenie des hepatopathies humaines par des techniques in situ, soulignant son implication dans le processus de fibrose. L'identification sub-cellulaire des sites de fixation des adduits de l'acetaldehyde a ete realisee par une etude ultrastructurale dans les maladies alcooliques du foie, ou a ete mise en evidence la fixation de ces adduits dans les cellules stellaires suggerant egalement leur implication dans la fibrogenese d'origine alcoolique. Enfin, l'expression d'un nouveau facteur de croissance, le ctgf (connective tissue growth factor), a ete exploree au cours de la fibrogenese hepatique humaine et experimentale. Son implication ouvre de nouvelles perspectives therapeutiques dans le traitement specifique de la fibrogenese hepatique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 p.
  • Annexes : 459 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.