Transfert de genes par injection d'adn dans le muscle squelettique : evaluation du modele de regeneration apres ecrasement total

par HAYK PAPAYAN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Denise Paulin.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le transfert de genes dans les muscles squelettiques par transfert direct d'adn est l'une des voies possible pour la therapie genique, il constitue aussi un moyen d'etudier l'expression des genes dans le muscle. Des travaux recents ont montre que l'efficacite du transfert etait fortement augmentee dans les muscles en regeneration apres myolyse induite par un myotoxique. Nous avons etudie l'efficacite de ce systeme de transfert somatique dans le modele de regeneration apres ecrasement total controle chez le rat. Deux muscles de la patte arriere du rat, un muscle lent, le soleus et un muscle rapide, l'edl (extensor digitorum longus) ont ete etudies. Ces muscles se comportent de facon differente au cours de la regeneration suivant l'ecrasement total. Nous utilisons le gene lacz codant pour la -galactosidase comme gene rapporteur pour l'activite de promoteurs soit ubiquitaire (cmv) ou muscle-specifiques (desmine, -enolase).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 160 p.
  • Annexes : 200 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.