Simulation de gerbes atmospheriques et definition de l'acquisition des stations locales pour l'experience pierre auger

par CORENTIN LE GALL

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace. Physique

Sous la direction de Jean-Michel Brunet.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'observation de rayons cosmiques d'energies superieures a 10 1 9 ev ne possede pas d'explication satisfaisante actuellement. L'observatoire pierre auger (pao) a pour objectif l'augmentation significative de la statistique, tres faible, de ces rayons cosmiques, grace a des detecteurs de gerbes atmospheriques situes dans chaque hemisphere, l'un en argentine et l'autre en utah, la surface utile de chacun approchant 3000 km 2. Ils detecteront d'une part la fluorescence, d'autre part les particules des gerbes, mesurant ainsi les profils longitudinaux et lateraux, qui permettront l'estimation amelioree des observables astrophysiques que sont l'energie, la direction et la nature des particules primaires. La reussite d'une experience requiert a la fois la comprehension des signaux collectes et une instrumentation adaptee ; cette these expose donc les resultats de simulations de gerbes atmospheriques de haute energie et leur application a la discrimination entre les natures de particules primaires, ainsi que les elements du logiciel d'acquisition des stations locales composant les detecteurs de surface du pao.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 185 p.
  • Annexes : 208 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.