Maladies genetiques neurodegeneratives et polyglutamine : role de la transglutaminase

par PASCAL KAHLEM

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Philippe Djian.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous avons etudie un ensemble de maladies neurodegeneratives associees a des proteines contenant une sequence polyglutaminique excessivement longue, la plus frequente etant la choree de huntington. Le gain de fonction apporte par l'expansion polyglutaminique conduit a la formation d'agregats letaux pour les neurones. Pour expliquer cette agregation, nous avons postule que la transglutaminase pourrait catalyser la formation de polymeres stabilises par des liaisons (-glutamine) lysine entre les polyglutamines et des residus lysine de proteines neuronales. Nous avons montre que des peptides synthetiques contenant des motifs polyglutaminiques sont, in vitro, d'excellents substrats de la transglutaminase, et que leur reactivite augmente avec le nombre de residus glutamine. Ces peptides forment, in vitro, des agregats insolubles en presence de proteines cerebrales. Nous avons ensuite etudie les proprietes de substrat de l'huntingtine, proteine associee a la choree de huntington. Nous avons observe que l'huntingtine mutee est incorporee dans des polymeres de hauts poids moleculaires dans les tissus affectes, alors qu'elle reste monomerique dans les tissus sains. Nous avons montre que l'huntingtine est, in vitro, un substrat de la transglutaminase et que la constante de vitesse de la reaction augmente avec la longueur du motif polyglutaminique. La transglutaminase peut selectivement incorporer la forme mutee de l'huntingtine dans des polymeres de tres hauts poids moleculaires, reproduisant, in vitro, ce que l'on observe dans les tissus affectes. Les inhibiteurs de la transglutaminase bloquent la polymerisation de l'huntingtine. Comme la transglutaminase neuronale pourrait etre activee par les flux calciques accompagnant la conduction de l'influx nerveux, nous pensons que la formation de polymeres sous l'action de l'enzyme constitue l'etape initiale de la maladie.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 165 p.
  • Annexes : 293 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.