La glyceraldehyde-3-phosphate dehydrogenase : interaction avec le virus de l'hepatite b et mise en evidence de nouvelles proprietes biochimiques dans le foie humain

par JEAN-CHARLES DUCLOS VALLEE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de MARIE-ANNE PETIT.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Elucider les mecanismes d'interaction du virus de l'hepatite b (vhb), en particulier avec l'hepatocyte est essentiel pour mieux aborder la pathogenie de ce type d'infection virale. Nous nous sommes attaches dans ce travail a etudier l'interaction vhb-hepatocyte via le domaine pres1 de la grande proteine d'enveloppe. Nous avons identifie la glyceraldehyde-3-phosphate dehydrogenase (gapdh) en tant que candidat recepteur potentiel. Il s'agit d'une enzyme principalement cytosolique qui possede outre son activite deshydrogenase, une activite proteine kinase. Compte tenu de cette activite kinase (gapdh-pk) et de la propriete d'autophosphorylation de la nucleocapside du vhb, nous avons etudie l'interaction gapdh - proteine du core du virus. Nos resultats demontrent que les deux activites enzymatiques presentent les memes proprietes suggerant qu'elles appartiennent a la meme famille de kinase ; en outre, la gapdh est susceptible d'augmenter la phosphorylation de la proteine majeure du core (p22c). Ces resultats plaident pour un role important joue par la gapdh dans les mecanismes d'entree mais egalement dans les premieres etapes du cycle viral en controlant l'etat de phosphorylation de la capside. Pour conforter l'implication de la gapdh au cours des infections virales b in vivo, une caracterisation biochimique de la gapdh de foie humain s'averait necessaire, ce qui a constitue la deuxieme partie de notre travail experimental. Nous avons montre que (1) la gapdh presente une localisation membranaire ou elle est associee a d'autres formes moleculaires, et possede une activite dehydrogenase faible, (2) une activite kinase inhibee par le nad et le glycerate-3-phosphate et enfin, (3) une activite adp-ribosyl transferase controlee par le monoxyde d'azote. Dans une derniere partie du travail, nous avons montre une augmentation d'expression de la gapdh au niveau transcriptionnel dans des lignees d'hepatome ayant integre le genome du vhb. Cela suggere une possible implication de la gapdh dans le processus de carcinogenese. La mise en evidence de ces differentes proprietes de la gapdh dans le foie humain conforte l'idee de multiples niveaux d'interaction avec le vhb au cours du cycle d'infection, et plus generalement un role central joue par la gapdh au niveau de voies de signalisation intracellulaire que pourraient emprunter les virus hepatotropes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 168 p.
  • Annexes : 378 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.