Caracterisation de genes specifiant des proteines secretees par l'appareil de type iii de shigella flexneri et etude de leur regulation

par BRIGITTE DEMERS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées. Sciences médicales

Sous la direction de Claude Parsot.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une region de 31 kb du plasmide de virulence de shigella, agent etiologique de la shigellose, contient les genes ipa codant pour des proteines secretees effectrices pour l'entree dans les cellules epitheliales, et les genes mxi-spa, codant pour un appareil de type iii necessaire a la secretion des ipa. L'appareil de secretion actif secrete non seulement les ipa mais une quinzaine d'autres proteines. Nous avons caracterise les genes specifiant trois de ces proteines : vira, ospb et ipah9. 8. Ils sont localises sur le plasmide de virulence. L'analyse des mutants vira et ospb suggere que vira et ospb participent au processus pathogenique. L'etude de la transcription des genes vira, ipah9. 8, ipah7. 8, ipah4. 5, ipah1. 4 a ete effectuee a l'aide de fusions lacz. La regulation de leur expression implique l'activite de l'appareil de secretion de type iii ; la transcription de vira et des genes ipah est faible dans les conditions ou l'appareil de secretion est inactif et est augmentee dans les conditions ou cet appareil est actif. Ce type de regulation pourrait faire intervenir la secretion d'un regulateur negatif. L'etude de l'expression d'une fusion vira-lacz portee par des plasmides recombinants contenant differents segments situes en amont de vira a permis (i) d'identifier une sequence essentielle au controle du promoteur vira par l'activite de l'appareil de secretion, (ii) d'etablir que ce controle impliquait un activateur, (iii) de suggerer que le controle faisait egalement intervenir un regulateur negatif qui pourrait etre un anti-activateur ou un represseur, mais pas un facteur anti-sigma. La recherche des regulateurs a permis (i) de montrer qu'une proteine codee par le chromosome se fixait specifiquement a la region regulatrice de vira, (ii) de purifier une proteine de 16 kda se fixant aux regions operateur et promoteur de vira, (iii) d'identifier un gene chromosomique, regn, et un gene plasmidique, ospe, impliques dans le controle negatif du promoteur vira.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 168 p.
  • Annexes : 345 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.