Contribution a l'etude de la proteine glio-fibrillaire acide (gfap) et des proteines tau anormalement phosphorylees au cours du vieillissement cerebral normal et pathologique

par JEAN-PHILIPPE DAVID

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de André Delacourte.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La maladie d'alzheimer se caracterise sur le plan morphologique par des plaques amyloides extra-cellulaires, une degenerescence neurofibrillaire intraneuronale et une gliose. Ces lesions ne sont pas qualitativement differentes de celles observees au cours du vieillissement cerebral normal. S'agit-il alors de formes infracliniques de maladie d'alzheimer ? existe-t-il un continuum entre le vieillissement cerebral normal et la maladie d'alzheimer ? ce travail a ete realise sur le cerveau de patients decedes presentant un statut cognitif normal ou a differents stades d'alteration. La quantification de la gfap et des proteines tau anormalement phosphorylees (constituant des paires helicoidales de filaments (phf) a ete effectuee par la technique des immuno-empreintes. L'etude de la reaction gliale sur un groupe controle montre qu'elle est tres fortement correlee a l'age r2 = 0,80 pour l'isocortex. La quantite de gfap detectee augmente considerablement apres 65 ans, et ceci principalement dans la formation hippocampique avec des taux 5 fois superieurs a ceux trouves dans l'isocortex. L'analyse de la progression du processus degeneratif permet de degager les points suivants : - la degenerescence neurofibrillaire (dnf) est toujours presente dans le cerveau des patients ages controles de plus de 75 ans, - la premiere zone touchee est le cortex transentorhinal (ba 35), - la degenerescence neurofibrillaire envahit les differentes zones du cortex temporal de facon stereotypee. Nous pouvons differencier un profil coprrespondant au vieillissement normal avec des dnf touchant principalement la region hippocampique sans lesions amyloides, et un profil correspondant a la maladie d'alzheimer debutante avex apparition de depots diffus et de plaques amyloides, et extension de la dnf tout dabord au cortex temporal puis aux autres aires associatives frontales et parietales, puis occipitales.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 205 p.
  • Annexes : 266 ref.

Où se trouve cette thèse ?