Sensibilite a la lymphocytose induite par le virus leucemogene bovin chez le mouton : parametres cellulaires et viraux

par NATHALIE CHEVALLIER

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de ISABELLE SCHWARTZ CORNIL.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le virus leucemogene bovin (blv) est un retrovirus oncogene. Il ressemble de par sa structure et sa fonction au virus de la leucemie a cellules t chez l'homme (htlv). Le blv induit une expansion chronique de la population b appelee lymphocytose persistante qui est suivie de l'apparition d'un lymphosarcome b rarement chez la vache mais frequemment chez le mouton, notre modele d'experimentation. Comme certains animaux sont resistants a la lymphocytose induite par le blv, nous nous sommes interesses aux parametres viraux et cellulaires susceptibles d'intervenir dans le maintien de l'etat asymptomatique et dans le developpement de la lymphocytose. Aucune relation entre le niveau d'expression des differents arn de la region px (tax-rex, r3 et g4) et l'etat clinique n'est observable. Par contre la reponse de l'hote semble importante puisqu'une diminution de l'expression des arnm codant pour les cytokines il1 et tnf est observee avec le developpement de la lymphocytose. Par ailleurs, nous avons montre que seule la sous population b cd11b + participe au developpement de la lymphocytose et que cette expansion est correlee a l'augmentation de survie des cellules b cd11b + ex vivo, alors que les lymphocytes b cd11b + et b cd11b sont identiquement infectees par le blv. Chez l'homme et la souris les lymphocytes b cd5 et/ou cd11b sont majoritairement impliques dans les leucemies b. Chez la souris, cette population definit un lignage b particulier appele b1. Nous avons mis en evidence des homologies phenotypiques entre la population b1 de la souris et la population b cd11b +. Par contre, fonctionnellement il existe quelque differences. Il existe donc deux populations b chez le mouton, les b cd11b et b cd11b +, et seules ces dernieres sont sensibles a la transformation cellulaire induite par le blv. Nos travaux suggerent qu'il est important desormais d'etudier l'expression virale et les mecanismes de transformation cellulaire dans le contexte particulier des lymphocytes b cd11b +.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176 p.
  • Annexes : 309 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.