Etude genetique et analyse developpementale du lignage melanocytaire chez le mutant murin patchwork

par GENEVIEVE AUBIN HOUZELSTEIN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Jean-Jacques Panthier.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La mutation patchwork (pwk) affecte la couleur du pelage de la souris. Les homozygotes pour la mutation ont un pelage poivre et sel, par juxtaposition de poils noirs et de poils blancs, sans poils gris. De plus, la mutation patchwork est instable. Les deux tiers des homozygotes possedent des taches de phenotype sauvage sur leur pelage. Nous avons etudie le phenotype de pelage associe a la mutation et determine son etiologie. Les melanoblastes folliculaires patchwork meurent en fin de vie embryonnaire, lorsque leur nombre est inferieur a un seuil ; les follicules pileux correspondants produisent des poils blancs. Si ce nombre seuil est depasse, les melanoblastes folliculaires survivent et se differencient en melanocytes fonctionnels, qui donnent une pigmentation noire aux poils. Il semble que les melanocytes patchwork soient sujets a un effet de communaute dans le follicule pileux en fin de vie embryonnaire. Nous avons tire parti des mutants patchwork pour etudier l'origine des melanocytes folliculaires au cours des cycles de croissance successifs des poils. Chez les souris patchwork, la couleur des poils produits par un follicule pileux donne ne change pas d'un cycle de croissance du poil a l'autre. Ce resultat suggere que les cellules souches de melanocytes a l'origine de la pigmentation des poils successifs sont situees dans les follicules pileux et ne migrent pas depuis l'epiderme ou les follicules pileux adjacents. Nous avons etabli des lignees de melanocytes patchwork et etudie leur phenotype en culture. Les melanocytes patchwork issus de zones poivre et sel ont des efficacites d'ensemencement reduites comparees a celles des melanocytes patchwork issus de zone de reversion phenotypique et des melanocytes sauvages pour patchwork. Cette propriete devrait nous permettre d'etablir un test de complementation fonctionnelle de la mutation en culture. Nous avons cartographie le locus patchwork sur une carte genetique a haute resolution et a haute densite ; nous avons etabli une carte physique de la region contenant patchwork a l'aide des hybrides d'irradiation hamster-souris. Le locus patchwork est situe en region centrale du chromosome 10, dans un intervalle de 0,2cm, homologue a la region 19p13. 3 humaine. Nous avons identifie le gene stk11 comme candidat pour patchwork a la fois par la position et par la fonction.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 243 p.
  • Annexes : 263 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.