Henri michaux et le probleme d'etre : la quete ontologique d'henri michaux

par ZHINHONG RHEE

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean-Michel Maulpoix.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette etude tente d'elucider l'univers mental d'henri michaux qui se deroule autour de ce qu'il nomme << le probleme d'etre >> et ainsi, d'instaurer, suivant ses deux activites principales : l'ecriture et le voyage, un espace privilegie ou le poete et le lecteur pourraient se rejoindre au niveau de l'imagination et de l'obsession. La premiere partie est consacree a son ecriture, qui, prenant sa naissance dans le geste de survie d'un etre face a la condition miserable de l'etre, trouve son meilleur sens dans la creation. Par l'ecriture, le poete est enfin libere de l'emprise de la realite omnipresente, et dans l'ecriture, il essaye de trouver un moyen de realiser son souhait originel, qui est de rompre la barriere de l'individualite et de s'ouvrir a la totalite objective des etres. Dans ce contexte, le poete transgresse souvent les criteres existants de l'ecriture, les poussant jusqu'au point extreme en cherchant un autre medium << universel >>, ce qui est une des ses originalites. La deuxieme partie est vouee aux multiples voyages du poete, y compris une serie d'experiences de la drogue. Michaux concoit le voyage non seulement comme l'epreuve initiatique durant laquelle le voyageur seperd et se retrouve, mais aussi l'occasion de mieux comprendre ce que c'est que l'homme. Mais il comprend finalement que c'est sur soi-meme qu'on doit s'interroger. L'autre et l'ailleurs peuvent bien aider l'etre a se constituer, mais ne peuvent le sauver definitivement. C'est pourquoi il entreprend finalement un voyage a l'interieur de lui-meme a l'aide des pouvoirs << modificateurs >> de la drogue hallucinogene. Il s'agit d'une severe experimentation pendant laquelle l'esprit meme et le probleme de l'ecriture sont en jeu. Heureusement il revient de ces << gouffres >> avec des connaissances sur le mecanisme mental et sur les possibilites et les impossibilites de l'ecriture. C'est grace a ces << connaissances par les gouffres >> que l'explorateur arrive a une maturite spirituelle et en meme temps trouve son ecriture de calme et de serenite.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 356 p.
  • Notes : THESE NON REPRODUITE
  • Annexes : 136 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (1999) 097
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.