Les contraintes de la muse : l'adresse au pouvoir dans la poésie de la Renaissance française (1515-1560)

par Jean-Max Colard

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Françoise Charpentier.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette étude propose une lecture littéraire, mais aussi politique et sociale, des textes poétiques adressés au pouvoir dans la période 1515-1560 du XVie siècle francais : dédicaces au roi ou aux mécènes, discours, épitres et lettres, poésies de cour. . . Souvent méprisés par la critique litteraire, ces textes d'adresse forment pourtant au xvie siecle un corpus élargi, apparaissent en de multiples occasions et circonstances. Il s'agit alors de mettre en valeur les effets produits par les diverses contraintes que suppose le fait de s'adresser au pouvoir. D'où des analyses menées sur le tutoiement, l'impératif l'apostrophe. . . Evidemment, il s'agit aussi de developper les réponses multiples apportées a ces contraintes par des poètes comme Marot, Ronsard, Du Bellay, Melun de Saint-Gelais. . . Située à mi-chemin du sociologique et du poétique, cette thèse croise ainsi une reflexion moderne (Mauss, Bourdieu, Elias. . . ) Et ancienne (la rhétorique) sur la notion de règle/norme de l'échange poétique quatre parties : la première, << situation théorique de l'adresse au pouvoir >>, analyse les codes de convenance dans divers secteurs de la parole adressée (rhétorique antique, épistolarite médievale, parole courtisane, parole religieuse). La seconde, << ecritures de la norme >>, met en valeur les règles d'écriture induites par les mécanismes de l'échange social. La troisième <<miroirs de cour>>, analyse l'ordre protocolaire de plusieurs recueils poétiques. La quatrième partie, << la poésie comme laboratoire social >>, montre comment cette poésie d'adresse est un lieu où s'inventent des modalités particulières d'échange avec le pouvoir, ou se proposent des relations hors norme, comme la proximité. . . Ainsi, la poésie agit en retour sur son destinataire oblige l'autre à prendre ce qu'on lui offre, mais aussi à offrir en retour. . . Don et contre-don. Lettres perdues et retrouvées, multiplication des destinataires circulation des contraintes et des textes : la poésie joue le jeu du social.

  • Titre traduit

    The constrained muse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(638 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 123 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (1999) 078

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3719
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.