Pouvoir absolu et philosophie politique dans lachine imperiale : etude de zhu yuanzhang

par Li Ma

Thèse de doctorat en Etudes indiennes et extrême-orientales

Sous la direction de IAN MCMORRAN.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous etudions dans cette these le pouvoir absolu de zhu yuanzhang, l'empereur fondateur de la dynastie des ming, ayant regne trente ans, de 1368 a 1398. Nous revenons tout d'abord aux principes premiers, et considerons le pouvoir dans le cadre de la philosophie politique : ses fondements, la place importante de la legitimite et du groupe de legitimation, et les moyens utilises pour obtenir l'obeissance. Nous voyons aussi les principales caracteristiques des pouvoirs absolus, et leurs limites. Nous analysons ainsi le pouvoir absolu cree par les deux principales philosophies politiques chinoises, le confucianisme et le legisme. Ces deux doctrines visent au meme but, la societe ordonnee, mais les pouvoirs mis en place pour cela different fortement. Nous utilisons ensuite ce cadre theorique pour etudier le pouvoir absolu de zhu yuanzhang, d'abord au cours de la prise du pouvoir, puis pendant son regne. De 1355 a 1368, celui-ci a en effet realise une ascension exceptionnelle, passant du stade de paysan, puis moine mendiant, a celui de chef rebelle, puis d'empereur. Nous etudions l'organisation de son pouvoir au cours de cette conquete, montrons qu'il avait bien clarifie ses buts et sonorganisation, et qu'il accordait une grande importance au soutien du peuple, ce qui a sans doute grandement contribue a sa victoire finale. L'etude du pouvoir imperial de zhu yuanzhang revele aussi une grande organisation par la mise en place d'institutions, de codes et de decrets, l'adoption de buts clairs, et la recherche constante de la legitimite. Le confucianisme etait utilise comme ideologie officielle et dans la recherche du soutien du peuple, tandis que le legisme inspirait plutot les methodes violentes utililisees pour obtenir l'obeissance, et pour controler les fonctionnaires. Le pouvoir absolu de zhu yuanzhang est aussi renomme pour son caractere ultra-despotique : il y eut plusieurs purges de fonctionnaires et des massacres de factions entieres parmi les anciens compagnons d'armes de l'empereur. Les massacres et les mises a mort cruelles etaient tous justifies, aux yeux de zhu yuanzhang, par le bien du peuple. Dans l'analyse de ce despotisme, nous pretons alors attention a ses limites, provenant surtout de la volonte de l'empereur d'epargner le peuple, pour conserver son soutien.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 429 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 340 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3741
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.