Ecriture de l'excès dans les romans de Cormac McCarthy : "Like things so charged with meaning that their forms are dimmed" (Blood Meridian, p. 282)

par Béatrice Trotignon

Thèse de doctorat en Études nord-américaines

Sous la direction de Marc Chénetier.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .


  • Résumé

    Le parti-pris de l'excès et de la surenchère dans les romans de Cormac McCarthy est un moyen pour lui de dépasser le simple effet du sensationnel. Posé comme une norme, l'excès lui permet d'abord de se distancier de toutes les rhétoriques qui sont censées l'exprimer, mais qui ne font que l'enfermer dans une lettre morte et figée. L'excès n'est pas seulement l'objet d'une critique, il en est l'outil majeur. Redoublements, excentrements, répétitions intertextuelles lui permettent de passer au crible tous les codes et mythes de l'Amérique. La radicalisation de l'excès entraîne en outre une saturation et une neutralisation de ses effets, ainsi qu'une véritable crise du signe et de l'interprétation. Par ce travail de transformation de l'excès, pour qu'il se livre sous la forme de la durée, du descriptif, du littéral et de la coïncidence, celle de la fragmentation, de la singularité, de l'inscription et de l'intensité, et celle enfin d'un lyrisme impersonnel aussi bien qu'intime, le langage devient le véritable point de mire de l'œuvre. Or l'excès tel que McCarthy le pratique est tout en tension, entre perte et intensité, ce qui permet aux alliages les plus étonnants d'apparaître. Ces régimes doubles font que l'abstraction et l'indétermination les plus fortes côtoient la plus grande sensualité et un concret des plus denses, que la perte engendre le supplément et que le sublime et le lyrisme se marient à l'hyperréalisme. Car la saturation des systèmes superlatifs engendre non pas l'indétermination mais l'hyperdétermination, que McCarthy met au service d'une intensité lyrique tout à la fois impersonnelle et hyperréaliste. L'hyperdétermination chez McCarthy trouve son lieu d'expression dans la langue : le rythme qu'impose la conjonction "and", les paronomases, les oxymores, le relais de mots, la répétition, les allitérations, le court-circuitage de la métaphore au profit du littéral et de la coïncidence.

  • Titre traduit

    Transforming excess in the novels of Cormac McCarthy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (474 p.)
  • Annexes : 470 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (1999) 063

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 3765
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.