Etude sur tangun - mythe, symbole et histoire -

par EUN JU LEE

Thèse de doctorat en Etudes indiennes et extrême-orientales

Sous la direction de IAN MACMORRAN.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le mythe de tansun est en etroite relation avec le royaume de kochoson, le premier etat fonde en coree. Ce mythe fut elabore au cours d'une periode qui comprend la fondation de kochoson et celle immediatement posterieure. Celui-ci peut etre classe en cinq types ou versions differentes. Nous avons remarque que les versions du samguk yusa et du chewangungi, versions les pins anciennes, compilees au13e siecle, ont conserve une forme relativement voisine de la forme primitive. Cependant, la mention de l'union entre l'animal et l'homme n'apparait pas dans le chewangungi. Le samguk yusa semble donc la forme la plus ancienne c'est depuis le fin du royaume de koryo, considere comme fondateur de la nation que le mythe a joue le role de centre de gravite, symbolisant autonomie de la nation, la volonte d'independance et la volonte d'unification autrement dit, parce qu'au travers des epoques de koryo et de choson, il n'a cesse de faire l'objet d'une nouvelle comprehension en accord avec les situations concretes d'alors, il est devenu le centre de gravite encourageant la conscience nationale lorsque le peuple coreen traversait des periodes difficiles; tangun demeure au centre de l'histoire dela pensee et des mouvements d'idees de la coree. Cependant il ne convient pas de prendre au pied de la lettre les faits relates dans ce mythe il faut savoir les differencier des faits de l'histoire. C'est pourquoi si l'on procede a une analyse que l'on peut qualifier de scientifique, qui tienne compte du contexte historique, ce mythe peut contribuer, jusqu'a un certain point, a l'enrichissement de notre comprehension de l'histoire du royaume de kochoson.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 345 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 443 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.