Recherches en morphologie derivationnelle : forme et sens des noms du francais moderne en -(e)rie

par ANNE BRUNET MBAPPE

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Hélène Huot.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    A partir d'un corpus d'environ 750 mots francais attestes termines par -(e)rie, l'etude s'oriente autour de deux axes, morphologique (definir la forme du suffixe) et semantique (degager le sens de ces derives). On se situe dans le cadre de la morphologie derivationnelle compositionnelle, en synchronie. La premiere partie distingue les elements fondamentaux entrant dans la composition du mot construit ; les notions de racine et de radical sont retenues comme bases de la derivation. On demontre que la racine et le radical peuvent etre categorises et l'on met au jour l'interet de cette categorisation dans le cadre d'une theorie derivationnelle. On tente de resoudre les problemes poses par l'analyse structurelle des noms en -(e)rie qui rejoignent une partie des questions fondamentales soulevees actuellement en morphologie. Le noyau de la these consiste dans la mise en evidence du suffixe -rie ; l'argumentation en faveur de cette forme monosyllabique va dans le sens de l'unification du systeme suffixal. On explique le role phonologique, graphique et surtout morphologique joue par l'element de jonction qu'est le schwa. L'analyse semantique du corpus vise a demontrer que le sens des derives en -rie est lie a leur structure morphologique et a rejeter la contre-evidence selon laquelle -rie est un suffixe pejoratif. On met au jour l'unite semantique du suffixe. On etudie enfin le fonctionnement morphologique et semantique d'environ 200 neologismes en -rie. La these repose sur l'emergence d'un nouveau suffixe en francais moderne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 421 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 237 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.