Les "cas limites" : modele ou paradigme ?

par BEATRIZ THALER

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Pierre Fédida.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .


  • Résumé

    Ce travail propose de reflechir a la possibilite de considerer en tant que modele ces configurations psychopathologiques qu'on convient actuellement d'appeler "cas limites. Dans ce sens-la il s'agit d'un questionnement sur la problematique de la modelisation en psychopathologie. On aborde ce sujet en prenant comme exemple la demarche realisee par freud: a partir du modele de demarche physiologique sur laquelle il s'est fonde on propose une reflexion sur le cheminement qu'il a fait des 1 elaboration des concepts utilisables en neurologie jusqu'a la construction d'un modele de pensee qui rendrait compte d'un mode de fonctionnement particulier de l'appareil psychique. On insiste sur la difficulte a classer les "cas limites "dans les differents systemes nosographiques en questionnant la notion de separation entre structure psychotique et nevrotique qui situerait ces dits cas limites dans une categorie intermediaire. Une reflexion sur les mecanismes de base tels qu'ils sont concus par o. Kemberg dans le modele d'"organisation limite de la personnalite" permet d'approcher la notion de clivage dans une autre perspective :il s'agit des liens intriques entre ce dernier et le deni. Le deni ne serait pas considere comme un arrachement au percu mais plutot comme une "reconnaissance inavouable" cette notion est liee a la transmission d'inavouables secrets des parents aux enfants , ce qui determine une configuration topique autre qui. Se manifeste par le phenomene formule comme concept metapsychologique sous le nom de fantome. Le vecu d'inquietante etrangete engendre par cette formation sera transmis a l'analyste, celui-ci sera donc le recepteur de cette transmission (de 1 inconscient d'un parent a l'inconscient de l'enfant. ) on considere qu'on ne peut pas concevoir les "cas limites" en tant qu'entites nosographiques stables non plus en tant qu'entites autonomes, le fonctionnement du patient limite peut etre concu en tant que paradigme d'un mode de fonctionnement des processus metapsychologiques signes par l'instauration du clivage. Ce paradigme aurait sa propre specificite.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 308 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 110 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.