Contribution a l'etude du traitement de l'ambiguite chez des patients schizophrenes

par KEILA DESLANDES

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Maryse Siksou.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .


  • Résumé

    La problematique des troubles du langage occupe une place centrale dans les debats sur la schizophrenie. Dans le present travail, nous abordons le theme du traitement de l' ambiguite chez des patients souffrant de cette maladie, a partir d'une hypothese avancee par l. J. Chapman et ses collaborateurs (1965), selon laquelle des patients schizophrenes ont tendance a ne pas activer les acceptions faibles d'un mot "a double sens", meme si le contexte phrastique ne laisse pas de doutes au recepteur commun sur le sens pertinent. Les explications a propos de ce trouble sont multiples et font reference aux modeles etiopathogeniques de la maladie en question. Au cours de nos recherches, nous nous sommes fixee comme objectif de fournir des nouvelles donnees pour le debat que s'articule autour de cette problematique. Nous etudions, pour cela, deux groupes distincts - donc l' experimental et le controle. Chacun des groupes est constitue par dix-sept sujets, dont les facteurs d'identification socio-culturelle se ressemblent (niveau d'etudes, tranche d'age, sexe). Nous leur proposons, parallelement a des evaluations cliniques convenues, une batterie de tests de traitement des ambiguites, dans le contexte et en dehors du contexte. Avec ces procedes methodologiques, nous objectivons a atteindre trois objectifs fondamentaux: 1. Etude d'un dysfonctionnement specifique, au niveau du traitement de mots et d'expressions ambigues chez des malades atteints de schizophrenie. Y-a-t-il des differences significatives entre les sujets malades et les sujets normaux vis-a-vis de mots et d'expressions qui comportent des interpretations conflictuelles? 2. Etablissement de relations entre les dysfonctionnements observes et les troubles d'ordre psychologique et neurologique; 3. Proposition d'une explication du trouble en question.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 281 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 110 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.