La trahison dans les deux tetralogies de shakespeare

par CATHERINE LISAK

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Richard Marienstras.

Soutenue en 1999

à Paris 7 .


  • Résumé

    A partir d'une premiere etude anthropologique de la trahison, cette these etablit les definitions fondamentales des nombreux concept de trahison qui ont contribue a donner au mot (plus particulierement au terme de "haute trahison") son sens riche et profond, ainsi que son charactere insaisissable au xvie siecle. Trois sources principales (germanique, feodale et romaine) permettent de donner a cette notion une envergure a la fois juridique, historique, politique et sociale. La these s'interroge sur la necessite de mettre ce crime par ecrit dans le statut de 1352. Jusqu'a quel point la trahison et le verbe sont-ils intrinsequement lies? apres avoir elabore une "grammaire" de la trahison (termes et gestes) dans les deux tetralogies de shakespeare, la these s'aventure dans les recits de trahison, dans son histoire, dans sa mise en scene comme dans les paroles des traitres. Une ultime etape a cette investigation associe le trope de l'allegorie a la trahison. L'allegorie des traitres, des voleurs de feu, ont mille tetes, la plus complexe etant peut-etre celle de judas. Le mythe populaire medieval de judas devient une nouvelle piste de lecture des pieces. Enfin, une analyse finale est proposee sur l'autophagie du traitre.


  • Résumé

    A first anthropollogical approach of treason aims at establishing those fundamental definitions of the many concepts that constitute treason, by reviewing its germanic, feudal and roman origins. They have come to make up the complexity and fathomless quality of this notion, which can be applied in the fields of law, history, politics and ethics. Particular attention is given to the concept of high treason. Also pointed out is the difficulty one has in encompassing the idea of treason, especially as it existed in the sixteenth century. How is it that treason of all crimes, was amongst the first to receive a written definition in the 1352 statute? this study leads to a grammar of treason (words and gestures) as it appears in shakespeare's tetralogies. The thesis then goes on to studying treason in a historical context : historical narrations (chronicles), the history of treason, treacherous talk and talk of treachery. A final study combines treason with the trope of allegory, and goes on to studying the allegory of trators, the thieves of fire, and especially the figure of judas. The medieval popular myth of judas allows for new possible interpretations of the two tetralogies. The thesis ends on a reflexion of the anthropophagy of treason.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol., 1008 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 769 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.