Emissions radio du circuit electrodynamique io-jupiter

par JULIEN QUEINNEC

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace. Physique

Sous la direction de Philippe Zarka.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans cette these, le travail a principalement consiste en l'etude des emissions radioelectriques liees a l'interaction electrodynamique entre io et jupiter. Cette etude est basee sur l'analyse des donnees du reseau decametrique de nancay et de donnees spatiales (wind et ulysse principalement). Elle comporte 3 parties. L'etude des arcs de l'emission controlee par io. L'analyse de ces donnees m'a permis de montrer que la forme des arcs dans le plan temps-frequence est due aux geometries respectives des cones d'emissions et des lignes de champ magnetique. On a determine la geometrie du feuillet conique : largeur 1\ et demi-ouverture au sommet 65-70\. L'emission radio provient d'un tube de flux fixe dans le referentiel lie a io et on montre que le decalage entre la longitude du tube de flux actif et celle de io est inferieur a 30\. Cette etude montre aussi que le dernier modele de champ magnetique rend mieux compte de la limite haute frequence des emissions de jupiter. L'etude la coupure basse frequence de l'emission hectometrique et decametrique. Dans le cadre de la theorie de l'emission maser-cyclotron, l'amplification des ondes n'est possible que si le rapport de la frequence plasma a la gyrofrequence est petit devant 1. En utilisant un modele de distribution du plasma et un modele de champ magnetique, on montre que la limite basse frequence observee pour le rayonnement hectometrique n'est possible que pour une source comprise entre les coquilles magnetiques l = 5 et l = 10, et que celle observee pour le rayonnement decametrique controle par io n'est possible que pour une source dans le sillage de io et en tenant compte des mesures de densites electroniques effectuees par galileo. L'etude des sursauts millisecondes. En mesurant la bande d'emission totale des sursauts et leur intensite a la terre, on estime leur puissance pour une emission dans un feuillet conique de geometrie equivalente a celle des sursauts longs. On trouve une puissance moyenne de 10 9 watts.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 206 p.
  • Annexes : 75 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf-T758
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.