Variabilite du carbone oceanique de 1979 a 1997 : modelisation et evaluation

par CORINNE LE QUERE

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de JAMES C. ORR.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La variabilite interannuelle du cycle du carbone oceanique a ete etudiee a l'aide d'un modele et d'observation pour la periode de 1979 a 1997. Cette etude a pour objectif, premierement de mieux comprendre le role de l'ocean dans le cycle global du carbone, et deuxiemement d'evaluer, dans ce contexte, le modele global opa8-hamocc3. Le modele estime la variabilite du puits de co 2 oceanique a 0,5 pg c an 1, ce qui represente moins du quart de la variabilite du co 2 atmospherique (en amplitude). Il en resulte donc que la biosphere terrestre doit etre a l'origine de la majeure partie de la variabilite atmospherique. Les estimations du modele sont generalement en accord avec les observations oceaniques disponibles : le modele reproduit la variabilite globale de la biologie, de la temperature de surface et du niveau de la mer ; dans le pacifique equatorial, ou les evenements el nino induisent environ la moitie de la variabilite globale (0,4 pg c an 1), le modele reproduit la variabilite de la biologie, de la pression partielle du co 2 (pco 2), et de la temperature ; dans les gyres subtropicales, de faible variabilite (0,15 pg c an 1), le modele reproduit l'amplitude de la variabilite de la pco 2 aux stations oceanographiques hot (pacifique nord), bats (atlantique nord) et aux sections minerve (indien sud). La variabilite du modele est en moins bon accord avec les observations dans les hautes latitudes des deux hemispheres a cause de la modelisation non realiste de la biologie (hn) et des transports verticaux (hs) a ces latitudes. Les inversions atmospheriques, ayant estime la variabilite du puits de co 2 oceanique comme etant de 2 a 10 fois superieure a celle trouvee dans cette etude, il semblerait qu'elles surestiment cette valeur notamment a cause de la forte incertitude des mesures de 1 3c qu'elles utilisent.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 206 p.
  • Annexes : 152 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1999 616
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.