Bilans et mecanismes de migration de la pollution organique en reseau d'assainissement unitaire

par MATHIEU AHYERRE

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de GHISLAIN DE MARSILY.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le principal objectif de ce travail de these est l'identification des depots contribuant a la pollution des rejets urbains de temps de pluie ainsi que l'etude de leur mecanismes de formation et d'erosion en reseau d'assainissement unitaire. Le site d'etude est le reseau d'assainissement du bassin versant experimental du marais dans le centre de paris. Dans un premier temps, une etude des stocks de polluants dans les depots identifies a l'echelle du reseau a ete realisee. Les parametres de pollution etudies sont : les matieres seches, les matieres volatiles, la dco, la dbo 5, le zn, cu, cd et le pb. Les depots grossiers, sableux representent le stock de depot le plus important en terme de masse (42 tonnes de particules avec 17% de matieres volatiles). Les biofilms ont une masse seche de l'ordre de 56 kg et des teneurs particulaires en matiere volatile de 64%. Une couche organique a l'interface eau sediment a ete identifiee. Le taux de croissance de cette couche a ete estime a 116 kg/j. Les particules de cette couche ont des charges en polluants elevees : 69% de matieres volatiles. Dans un deuxieme temps, une comparaison a ete effectuee entre les caracteristiques des particules en stock et les caracteristiques des particules erodees par temps de pluie afin d'identifier le depot source. Deux echelles ont ete prises en compte : l'echelle du reseau d'assainissement et l'echelle d'un troncon de collecteur de 150m. Les resultats montrent que la couche organique a l'interface eau sediment est la principale source de pollution erodee par temps de pluie. Des experiences d'injection d'eau in situ ont aussi permis de donner des elements de comprehension des mecanismes d'erosion. Pendant les augmentations de debit les particules erodees en fonction du temps sont de plus en plus minerales. Les flux erodes augmentent a chaque augmentation de debit puis redescendent et se stabilisent. De plus, la masse de couche organique erodable par un cisaillement donne semble limitee.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 233 p.
  • Annexes : 81 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.