Construction de réservoirs aquifères alluviaux par modèle génétique de mise en place des sédiments

par Vanessa Teles

Thèse de doctorat en ?

Sous la direction de Ghislain de Marsily.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est d'obtenir une image tridimensionnelle de la structure des milieux alluviaux. L'approche genetique utilisee consiste a reproduire la formation du milieu avec une echelle representative pour les ecoulements souterrains. Le modele reproduit la mise en place des sediments a partir de regles empiriques simples. Le modele, inspire de la philosophie des systemes multi-agent, applique l'idee de distribution et d'interaction entre des entites elementaires. Les processus principaux de construction de la plaine, a l'echelle soit des cours d'eau soit de l'ensemble de la plaine, sont modelises par des regles empiriques simples distribuees dans les entites sediments ou les entites conceptuelles erosion. Des elements stochastiques dans les processus de decision des differents comportements de ces entites, permettent d'obtenir plusieurs realisations. Afin de tester la validite d'une telle approche, on modelise l'evolution sur quelques decennies, des meandres de la riviere white (indiana, usa) dont trois traces sont connus. Le fleuve virtuel montre les memes tendances d'evolution, malgre le faible nombre et la simplicite des regles utilisees. Le modele est ensuite applique, a une echelle pluri-kilometrique, a la plaine alluviale du rhone pres de lyon. Le modele reproduit les differentes periodes climatiques de mise en place des sediments de 15 000 bp a l'actuel. Les processus modelises sont adaptes a l'echelle des simulations et a l'echelle les spatiale consideree. Le modele de sedimentation reproduit de facon satisfaisante la geometrie des depots. Les simulations effectuees montrent l'utilite du modele pour valider des hypotheses sedimentaires. Ce travail de reconstruction tridimensionnelle du souterrain alluvial est une etape prealable aux etudes d'ecoulements. Le modele, par l'alternance de modelisation et de simulations, constitue un outil exploratoire sur les processus de mise en place des sediments et sur la representation de la structure alluviale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Details : 1 vol. (191 p.)
  • Annexes : 116 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Section Géosciences et environnement.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1999 494
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Section Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 99 PA06 6494
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.