Expression et role de l'interleukine-10 dans le rein

par SIDONIE SUBERVILLE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Laurent Baud.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'il-10 est une cytokine homodimerique de 35 kda synthetisee par les cellules th2, les lymphocytes b, les macrophages et des cellules d'origine non hematopoietique. L'il-10 est a la fois anti-inflammatoire, immunosuppressive ou immunostimulatrice suivant la cible cellulaire. L'il-10 est anti-inflammatoire parce qu'elle inhibe la synthese de cytokines proinflammatoires (tnf, il-1, il-6, il-8) par les macrophages actives. La classification de l'il-10 en tant que cytokine immunosuppressive vient de sa capacite a inhiber la fonction de presentation des antigenes des macrophages et des cellules dendritiques via la diminution des antigenes de classe ii du cmh et des molecules icam-1, b7-1 et b7-2. A cote de ses activites suppressives, l'il-10 possede certaines proprietes immunostimulatrices. Elle favorise la proliferation et la differenciation des lymphocytes b et agit comme un chemoattractant des cellules t cd8+. Le programme de travail qui a fait l'objet de cette these a ete centre sur l'etude de la regulation de l'expression de l'il-10 ainsi que sur l'etude du role protecteur de l'il-10 dans un modele de nephropathie d'origine immune. Nos resultats ont permis de montrer que les catecholamines etaient capables, via la stimulation de recepteurs -adrenergiques et l'augmentation consecutive d'ampc intracellulaire, de moduler la synthese et la liberation d'il-10 par des macrophages murins. Nous avons, d'autre part, mis en evidence que le tgf etait capable d'inhiber l'expression d'il-10 par une lignee de cellules promonocytaires humaine par un mecanisme transcriptionnel tnf-independant. Enfin, par transfert du gene de l'il-10, nous avons mis en evidence une diminution de la proteinurie aux phases heterologue et autologue d'une glomerulonephrite nephrotoxique. Cependant, a ce jour, les mecanismes de cette protection n'ont pas ete identifies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 212 p.
  • Annexes : 368 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.