Donnees sur la morphogenese du tube de riftia pachyptila

par JULIETTE RAVAUX

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de PATRICK PORCHERON.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'environnement hydrothermal est qualifie d'extreme au regard de la pression (260 atmospheres), la temperature (jusqu'a 350\c) et la toxicite du fluide hydrothermal (fluide acide, anoxique et riche en sulfures metalliques), et l'absence de toute production photosynthetique. Les communautes hydrothermales sont caracterisees par la presence du vestimentifere riftia pachyptila, organisme insolite par son anatomie et son gigantisme vivant dans un tube qui peut atteindre 2,5 metres de hauteur (jones, 1980). Le tube de riftia, constitue de chitine associee a des proteines, appartient a ce qu'il est commun d'appeler des structures exosquelettiques, dont l'exemple le plus representatif est la carapace des crustaces. Riftia possede un systeme de secretion de chitine hautement specialise qui n'a aucun equivalent dans le regne animal (shillito et al. , 1993) et se place parmi les plus gros producteurs de chitine. Les differentes etapes de la formation du tube ayant ete modelisees, l'objectif de la these etait de tester la validite de ces modeles en etudiant les processus enzymatiques et biochimiques associes a la morphogenese du tube. Nos resultats montrent que riftia presenterait des modalites de synthese de chitine nouvelles bien qu'elles partagent des caracteristiques avec celles decrites chez les champignons et les crustaces. De plus, nos resultats confortent le modele de croissance du tube de gaill et al. (1997) qui propose une croissance aux deux extremites. Et enfin, nos estimations de production de tube placent riftia parmi les plus gros producteurs de carbone.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 p.
  • Annexes : 197 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Station biologique. Service de documentation scientifique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M-290920000001
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.