Structures dissipatives de la turbulence interstellaire : signatures cinematiques

par Jérôme Pety

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Edith Falgarone.

Soutenue en 1999

à Paris 6 .


  • Résumé

    On cherche ici a decrire les proprietes cinematiques de l'environnement des curs denses, structures autogravitantes dont l'echelle caracteristique est 0,01 pc. En effet, on sait que le champ magnetique ou l'agitation turbulente s'opposent efficacement a la croissance de l'instabilite gravitationnelle. Il est donc necessaire de comprendre comment les processus dissipatifs permettent de vaincre cette resistance a l'effondrement. Or la description cinematique du milieu a des echelles proches des echelles dissipatives, est un prerequis a une meilleure comprehension de ces processus de dissipation. Nous montrons que le meilleur compromis entre la prise en compte des contraintes observationnelles en astronomie et l'utilisation d'outils usuels de l'etude des ecoulements turbulents terrestres (densites de probabilite des increments de vitesse et fonctions de structure associees) implique l'etude statistique du centroide de vitesse des raies de co. Une discussion approfondie du calcul des centroides et des outils associes montre que (1) les spectres mesures doivent etre traites specialement pour limiter l'impact du bruit sur les resultats, (2) l'exploitation quantitative des donnees est encore limitee, parce que les cartes de spectres actuelles ont une dynamique (taille/resolution) insuffisante. Trois resultats physiques ont ete obtenus : (1) le caractere turbulent du milieu interstellaire est confirme par l'observation d'une propriete specifique aux ecoulements turbulents, i. E. L'intermittence de la vorticite ; (2) les proprietes statistiques de la turbulence pres des curs denses (compressible et magnetisee) sont identiques a celles de la turbulence incompressible ; (3) il existe une association spatiale entre les gradients de densite de colonne et l'intermittence de la vorticite. Il est possible que ceci soit la signature de la dissipation de la turbulence, concentree dans les regions de fort cisaillement telles que les bords des vortex.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (294 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. [289]-294

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Observatoire. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H VIII-299
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1999 400
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : (043) PET
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1999

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : (043) PET
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.